Orchestre

Orchestre // Directeur musical

Nantes Philharmonie
Un fort ancrage a Nantes

Nantes Philharmonie, habituée de la Folle Journée, a été le premier orchestre d’harmonie invité au prestigieux Festival de La Roque d’Anthéron en 2009. Afin de combler un public diversifié, l’orchestre présente chaque année une saison aux thèmes et styles variés, grâce à un vaste répertoire, tout en gardant le souci toujours renouvelé de diffuser la musique originale pour orchestre d’harmonie, mettant en valeur des œuvres de nouvelles générations de compositeurs.

Un répertoire éclectique

Mais Nantes Philharmonie n’en néglige pas pour autant le grand répertoire, en interprétant,grâce à des transcriptions parfaitement adaptées et enrichissantes, les chefs-d’œuvre de la musique classique : pièces d’orgue de Bach, Danses Hongroises de Brahms, Tableaux d’une exposition de Moussorgski, symphonie n°1 Titan de Mahler…

photo d'une partitionLe jazz symphonique trouve aussi naturellement sa place, comme en témoignent les concerts Gershwin donnés avec le réputé pianiste japonais Makoto Ozone à Nantes et à La Roque d’Anthéron. N’hésitant pas à produire au cours de chaque saison un concert-spectacle qui intègre comédiens et chanteurs, l’orchestre se mue alors en interprète de musique légère, de comédies musicales, d’arrangements des plus célèbres musiques de films ou de dessins animés et de grands airs d’opéra.

Enfin, Nantes Philharmonie donne parfois carte blanche à des musiciens régionaux particulièrement créatifs qui conçoivent entièrement le programme d’un concert, comme Gerardo Jerez Le Cam en 2011 et Didier Squiban en 2013.

Un heureux mélange de générations

Tourné vers l’Europe, l’orchestre invite régulièrement des compositeurs contemporains, parmi lesquels Jan van der Roost, Johan de Meij et Franco Cesarini, venu en 2011 créer avec Nantes Philharmonie sa partition des Danses Bulgares n°2.

Des solistes renommés viennent aussi accompagner l’orchestre, comme Fabrice Millischer, Révélation des Victoires de la Musique 2011, et tout récemment Pascal Clarhaut, trompette solo à l’Opéra de Paris.

photo des cuivres Nantes Philharmonie, orchestre où se mélangent harmonieusement les générations de musiciens professionnels et non-professionnels de haut niveau, a été régulièrement récompensé dans des concours nationaux et internationaux, gardant toujours comme maîtres-mots la qualité et la passion.


Directeur musical // Orchestre

photo de Fred Oster
Frédéric Oster

Directeur musical de Nantes Philharmonie depuis plus de 30 ans, continue sans cesse d’explorer le répertoire des orchestres d’harmonie : en quête perpétuelle de nouvelles partitions, tant dans le domaine de la création originale que celui des transcriptions adaptées à l’orchestre d’harmonie moderne, il s’est fixé comme mission de promouvoir et présenter à un large public un répertoire attractif et renouvelé.

Fred OsterSon action en faveur des orchestres à vent le conduit à accompagner, chaque année les formations régionales se produisant lors du festival La Folle Journée de Nantes.

Ces dernières années, dans le cadre de son activité d’enseignant au Conservatoire de La Rochelle, et parallèlement à sa responsabilité de la classe de hautbois, il dirige l’orchestre symphonique du second cycle et a conduit avec succès des projets de musique symphonique autour de George Gershwin ou de la Musique Russe. Il est également invité à conduire l’orchestre de l’Académie musicale de Royan et aborde ainsi le grand répertoire classique symphonique.

Fred OsterEn juin 2011, programmé dans la toute nouvelle salle dédiée aux musiques actuelles à La Rochelle, La Sirène, il assure la direction musicale du célèbre Opéra de Quat’ Sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill et en mars 2012, dans le cadre d’une politique culturelle d’invitation de personnalités musicales, il a dirigé la prestigieuse Musique des Gardiens de la Paix de Paris pour un concert exceptionnel à l’Eglise Saint-Roch.

Pour autant, il ne délaisse pas son instrument et son rôle de musicien d’orchestre, en se produisant principalement dans l’ensemble C’d’accord et dans l’orchestre du festival Musique en Ré et en occupant le poste de hautbois solo de l’Ensemble Orchestral de La Baule.

Après avoir passé quinze années comme Professeur de hautbois au Conservatoire de La Rochelle, il est maintenant Directeur du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal du Castelbriantais.