Frédéric Oster, directeur musical

photo de Fred Oster

A la tête de Nantes Philharmonie depuis vingt-quatre années :

Frédéric Oster ne cesse d’explorer le répertoire des orchestres d’harmonie : en quête perpétuelle de nouvelles partitions, tant dans le domaine de la création originale que celui des transcriptions adaptées à l’orchestre d’harmonie moderne, il s’est fixé comme mission de promouvoir et présenter à un large public un répertoire attractif et renouvelé.

Son action en faveur des orchestres à vent ne faiblit pas, se déployant entre autres par l’accompagnement, sous forme de Master Classes, des formations régionales se produisant lors du festival La Folle Journée de Nantes.

Ces dernières années, dans le cadre de son activité d’enseignant au Conservatoire de La Rochelle, et parallèlement à sa responsabilité de la classe de hautbois, il dirige l’orchestre symphonique du second cycle et a conduit avec succès des projets de musique symphonique autour de George Gershwin ou de la Musique Russe. Il est également invité à conduire l’orchestre de l’Académie musicale de Royan et aborde ainsi le grand répertoire classique symphonique.

Fred Oster
Fred Oster

En juin 2011, programmé dans la toute nouvelle salle dédiée aux musiques actuelles à La Rochelle, La Sirène, il assure la direction musicale du célèbre Opéra de Quat’ Sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill et en mars 2012, dans le cadre d’une politique culturelle d’invitation de personnalités musicales, il a dirigé la prestigieuse Musique des Gardiens de la Paix de Paris pour un concert exceptionnel à l’Eglise Saint-Roch.

Pour autant, il ne délaisse pas son instrument et son rôle de musicien d’orchestre, en se produisant principalement dans l’ensemble C’d’accord et dans l’orchestre du festival Musique en Ré et en occupant le poste de hautbois solo de l’Ensemble Orchestral de La Baule.

Depuis mars 2014, il s’est lancé dans un nouveau défi en prenant les fonctions de Directeur des études au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Châteaubriant.